Mecico

Q-sort

Cet outil est rattaché aux questions :

Comment appréhender la complexité des circuits avec les porteurs de projets ? En savoir +

La représentation du métier d’agriculteur en circuit court En savoir +

 

Identification

Public visé : Les porteurs de projets en circuits courts, les participants aux différentes sessions de formation.

Durée de l’animation : 20 minutes environ.

Temps de préparation nécessaire : 20 minutes en amont de l’animation.

Positionnement dans un parcours de formation : Moyen d’animation possible à mettre en place à tous niveaux de formation.

 

Objectifs

Objectif spécifique de l’outil :

  • Se positionner individuellement sur un sujet fixé par l’animateur.
  • Mettre des priorités sur un sujet fixé par l’animateur.

 

Notre intention : que le porteur de projet en circuit court puisse apprendre à prioriser en fonction de ses aspirations personnelles.

 

Déroulé de l’animation

L’animateur a anticipé et listé toute une série de phrase affirmative sur un sujet fixé. Chaque participant aura cette liste écrite.

 

Exemple de titre global de thématique : « Pour moi, produire en circuit court, c’est… ».

S’en suit alors des phrases affirmatives numérotées (entre 10 et 20 phrases).

Exemple : « …c’est faire un choix éthique. » N° 1

Exemple : « …c’est un excellent moyen pour augmenter ses bénéfices. » N° 2

Exemple : « …c’est dangereux de ne faire que cela. » N° 3

Exemple : « …c’est refuser d’entrer dans une logique capitaliste. » N° 4

…etc.

 

On conseille de lister entre 10 phrases (minimum) et 20 phrases (maximum) en fonction de la créativité de l’animateur sur le sujet donné. Les phrases affirmatives ne doivent pas aller toutes dans le même sens : il faut que ces affirmations se complètent mais aussi et surtout se contredisent. L’exercice consistera alors, pour les porteurs de projets, à choisir 4 phrases parmi cette liste :

  • deux phrases où la personne est complètement d’accord, où elle se retrouve le mieux : il faudra les prioriser par ordre de pertinence.
  • deux phrases où la personne est vraiment en désaccord, où elle ne se retrouve pas du tout : il faudra aussi les prioriser.

 

Puis, l’animateur donne la parole à tour de rôle à tous les participants afin qu’il puisse s’exprimer sur le sujet donné. Sur un tableau, l’animateur prend alors des notes afin de dégager les points de convergence (ce qui fait un socle commun partagé) et les points de divergences (qui pourront alors retravaillés ultérieurement).

 

Moyens nécessaires

Peu de moyen nécessaire, une liste avec une série de phrases affirmatives (entre 10 et 20). Un tableau pour une éventuelle restitution.

 

Recommandations pédagogiques pour l’animateur

Il est recommandé de commencer par l’animateur qui se “met en scène” en premier. Cela permet au groupe de bien comprendre les consignes puis de réaliser ensuite l’exercice.

 

Variantes

On peut envisager cet exercice de manière collective, cela peut être un bon exemple de prise de décision collective. L’idée étant alors de prioriser collectivement des affirmations qui font consensus au sein du groupe.

 

Supports pédagogiques à joindre

La liste des 10 à 20 phrases affirmatives sur un sujet préalablement fixé.

 

Témoignage d’animateur

« Ce moyen d’animation permet aux participants de prendre position (et de conscientiser les éventuelles conséquences) et enfin de développer un argumentaire critique sur des choix professionnels. »