Mecico

Photolangage – Dixit

Cet outil est rattaché aux questions :

Comment appréhender la complexité des circuits avec les porteurs de projets ? En savoir +

La représentation du métier d’agriculteur en circuit court En savoir +

 

Identification

Public visé : Les porteurs de projet en circuits courts, les participants aux différentes sessions de formation.

Durée de l’animation : 15 à 30 minutes.

Temps de préparation nécessaire : 5 minutes.

Positionnement dans un parcours de formation : Moyen d’animation possible à mettre en place à tous niveaux de formation.

 

Objectifs

Objectif spécifique de l’outil :

  • Créer du lien entre les participants.
  • Se positionner individuellement sur un sujet fixé par l’animateur.

 

Notre intention : favoriser les échanges dans un groupe sur une thématique donnée, en lien direct avec le projet professionnel du porteur de projet en circuit court.

 

Déroulé

Le moyen d’animation dit du « photo-langage » est un outil de prise de parole en collectif. L’animateur dispose, pêle-mêle sur une grande table toute une série de photos diverses et variées. Les photos illustrent des situations (activités sportives, actions diverses…) des personnages (célébrités, foule…) des émotions (joie, tristesse, peur…)…etc. A titre purement indicatif, il faut compter environ 50 photos différentes pour un groupe composé de 20 personnes.

 

Puis l’animateur donne la consigne, en demandant aux participants de choisir une photographie qui pourrait illustrer un sujet choisi.

 

Exemple 1: l’animateur demande aux participants de choisir une photo qui représenterait pour eux, ce qu’est la vente en circuit court.

Exemple 2 : l’animateur demande aux participants de choisir une photo qui représenterait pour eux, les contraintes liées à la vente directe.

Exemple 3 : l’animateur demande aux participants de choisir une photo qui représenterait pour eux, les avantages liés à la vente directe.

 

Ensuite, les participants sont amenés à montrer la photo choisie et surtout d’expliquer en quelques phrases ce choix retenu. L’animateur veille à ce que tout le monde puisse s’exprimer, répartit la parole et relance en questionnant si le besoin se fait ressentir.

 

Moyens nécessaires

Peu de moyen nécessaire, un support visuel, une table et un animateur qui veille au respect des consignes, du temps et de la répartition de la parole.

 

Recommandations pédagogiques pour l’animateur

Il est recommandé de commencer par l’animateur qui se met en scène en premier. Cela permet au groupe de bien comprendre les consignes puis de réaliser ensuite l’exercice.

 

Variantes

On peut ajouter des dessins, des images, des publicités à la série de photographies. On peut également utiliser le jeu de carte “Dixit” qui correspond parfaitement à ce moyen d’animation. Il s’agit d’un jeu de 50 cartes graphiques illustrant une grande diversité de situations.

On peut aussi donner deux consignes si le nombre de photographies le permet. Exemple : l’animateur demande aux participants de choisir deux photos qui représenteraient pour eux, les contraintes puis les avantages liés à la vente en circuit court.

 

Supports pédagogiques à joindre

Photos, dessins, images, posters, jeu de carte « Dixit »…

 

Témoignages

« Ce moyen d’animation permet de créer le groupe en début de formation. Chacun se positionne individuellement grâce à un support (photo, dessin, carte dixit… etc.) pour livrer au groupe ce qu’il choisit de dire. »