Mecico

Jeu mobile d’interconnaissance : se regrouper par attribut commun

Cet outil est rattaché aux questions :

Comment accompagner des agriculteurs en circuits courts dans le pilotage de leur exploitation? En savoir +

Recueil d’information  En savoir +

Identification

Public visé : porteurs de projets, jeunes installés, agriculteurs expérimentés

Positionnement dans un parcours de formation : en début de formation

Facilité d’utilisation : Facile

Objectifs 

Engager une 1ère prise de contact et un 1er échange d’informations élémentaires entre les participants, de manière ludique

Durée

15 à 30 minutes

Déroulé

L’animateur commence par pousser tables et chaises afin de créer un espace dans lequel il est facile de circuler.  Les participants sont invités à déambuler dans l’espace qui leur est offert. Au signal de l’animateur (frapper dans les mains, « stop »…), les personnes s’immobilisent. L’animateur donne ensuite des consignes de « regroupements ». Les participants doivent constituer les groupes demandés sans parole, pour favoriser la communication non-verbale et corporelle.   L’animateur commence par des consignes « simples », pour favoriser « la mise en jambe » des participants. Par exemple :

  • « regroupez-vous en 3 paquets »
  • « regroupez-vous en fonction de la couleur de votre pantalon/jupe … »

  Dans un second temps, l’animateur entre plus précisément dans le thème de la journée et la présentation des participants. Pour faciliter les regroupements sans que les personnes se parlent, il donne des consignes « chiffrées » : Par exemple : « indiquez avec vos doigts le nombre de :

  • années en circuits courts
  • personnes sur votre exploitation
  • marchés que vous faites par semaine …

… et regroupez-vous par paquets similaires. »   Dans cette 2ème partie, une fois que les participants sont positionnés par paquets, il est intéressant de leur donner la parole. Par exemple, pour le nombre de marchés réalisés : lesquels ? Cela fait combien de temps ?

Recommandations pédagogiques

Cette animation n’a pas forcément vocation à faire l’objet d’un compte-rendu écrit : il s’agit d’une mise en route pour le groupe en formation et le formateur. Une prise de notes des réponses des participants pour l’animateur peut cependant être utile pour rebondir pendant la suite de la formation et éviter de poser 2 fois les mêmes questions.

Variantes/améliorations possibles

Le choix des consignes offre une grande liberté pour le formateur et permet d’adapter au mieux l’exercice par rapport à la suite de la formation.

Sources/sites internet/pour aller plus loin

Cet outil a été acquis lors d’une formation AFIP « Démocratie participative et théâtre forum » avec pour intervenants Suzanne Rosenberg et la compagnie de théâtre de l’opprimé NAJE (Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir). Il a ensuite été utilisé et adapté pour des formations  circuits courts. Pour en savoir plus sur NAJE : http://www.naje.asso.fr/rubrique.php3?id_rubrique=47

Témoignage

« J’ai utilisé cet outil lors de ma 1ère réunion avec le groupe. Cette forme d’animation ludique et dynamique a permis une bonne entrée en matière. Certains participants se connaissaient entre eux mais pas tous. C’est une alternative au tour de table classique, qui peut être ennuyeux pour les personnes qui se connaissent déjà dans un groupe. Cela permet également de créer des liens entre les participants, par le jeu. Je sais que ce temps d’animation a plu aux participants qui y ont fait allusion de façon positive pendant les rencontres suivantes. Le seul défaut de cette animation, avec les regroupements «sans parole », c’est qu’elle ne permet pas de parler des productions des uns et des autres. Or, c’est un élément  important dans un groupe de productions différentes : il faut donc permettre l’expression sur cet aspect rapidement après cette animation. » Alexiane Spanu, animatrice à l’AFIPaR