Mecico

Autour d’un mot

Cet outil est rattaché aux questions :

Comment appréhender la complexité des circuits avec les porteurs de projets ? En savoir +

Mon projet durable En savoir +

 

Identification

Public visé : Les porteurs de projets en circuits courts, les participants aux différentes sessions de formation.

Durée de l’animation : 20 minutes environ.

Temps de préparation nécessaire : aucun.

Positionnement dans un parcours de formation : Moyen d’animation possible à mettre en place à tous niveaux de formation.

 

 

Objectifs

Objectif spécifique de l’outil :

  • Se positionner individuellement sur un sujet fixé par l’animateur.
  • Mettre des priorités, en fonction du positionnement des autres participants.

 

Notre intention : que le porteur de projet en circuit court puisse clarifier son projet, ses attentes et sa vision, en se basant sur ses propres références mais aussi et surtout sur celles du groupe.

Déroulé de l’animation

Ce moyen d’animation est assez efficace en début de session de formation, pour créer le groupe, découvrir les participants et entrer progressivement dans le vif du sujet. L’animateur va écrire (en noir) un thème très général au centre d’un grand tableau blanc.

Exemple de thème choisi : un projet durable.

 

Puis l’animateur va demander à tous les participants de dire un mot qui leur fait penser à ce titre « Un projet durable ». Chacun est amené à s’exprimer et l’animateur écrit (toujours au feutre noir) tous ces mots autour du titre « Un projet durable ».

Exemple de mots qui pourraient être associés et prononcés par les participants : « économique » ou « environnement » ou « pérenne » ou encore « anticipation »…etc.

 

Il y a deux possibilités pour l’animateur, à choisir en fonction de la composition du groupe :

  • soit l’animateur fait le choix de faire un ou plusieurs tours de table pour que chacun soit obligé de s’exprimer.
  • soit l’animateur fait le choix de laisser les participants s’exprimer comme ils le souhaitent jusqu’à épuisement de leur créativité.

 

A titre indicatif, pour un groupe de 10 personnes, il faudra compter une bonne trentaine de mots écrits autour du titre fédérateur.

 

Lorsque toutes les idées sont venues, lorsque tous les mots sont écrits autour de ce titre commun, l’animateur va alors les relire tous à haute voix. Puis, il va demander à chacun de se positionner individuellement en venant au tableau, pour souligner :

  • avec un feutre vert : le mot avec lequel le porteur de projet en circuit court se retrouve le plus.
  • avec un feutre rouge : le mot avec lequel il se retrouve le moins.

 

Moyens nécessaires

Peu de moyen nécessaire, un grand tableau et trois feutres couleurs

(Exemple : un noir, un rouge et un vert)

 

Recommandations pédagogiques pour l’animateur 

Il est recommandé de commencer par l’animateur qui se “met en scène” en premier. Cela permet au groupe de bien comprendre les consignes puis de réaliser ensuite l’exercice. Puis l’animateur ne prend pas position et reste dans une posture neutre et attentive.

 

Variantes

Si le temps manque pour réaliser l’exercice de manière complète, on peut alors l’envisager sans la phase de « positionnement en code couleur ». L’outil s’appellera alors « Le brainstorming » et consistera uniquement à jeter toute une série de mot sur un sujet donné.

 

Supports pédagogiques à joindre

Le tableau avec le thème choisi  (exemple : « Un projet durable » ).

 

Témoignage

« Ce moyen d’animation permet aux participants de s’exprimer, de voir les avis divergents et convergents mais surtout de créer des échanges sur un sujet fixé. »